- Sem.

Tweet du Pape

Saint du jour

Cliquer sur le logo pour accéder aux lectures du jour logo diocese

Le Carême : un temps de grâce pour nous centrer sur l’essentiel !

aubin

Dans quelques jours nous allons entrer dans le Temps du Carême, 40 jours donnés par le Seigneur. Quarante jours précieux pour vivre « autrement ». C’est un temps très important, un temps à ne pas « gaspiller », un temps pour nous centrer sur l’essentiel. C’est bien cet essentiel qu’il nous faut découvrir ou redécouvrir dans les différentes propositions pour nourrir notre vie personnelle. Dans  » essentiel « , nous trouvons le mot  » sens « . Un mot fondamental dans notre existence humaine. Aujourd’hui quel est le sens de ma vie ? Dans quel sens est-ce que je veux avancer ? Qu’est-ce qui me fait vivre en vérité ? Qu’est-ce qui est prioritaire pour moi ? Ces questions nous habitent peut-être depuis longtemps. Elles peuvent apparaître en pleine lumière au cours de ces 40 jours offerts par le Seigneur.

 

N’ayons pas peur de chercher en nous-mêmes nos réponses à ces questions. Que nous propose Jésus pour y arriver ?

 

Il nous propose trois chemins intimement liés, que nous découvrons dans l’Évangile selon St Matthieu (6, 1-6.16-18) : la prière, le jeûne et le partage.

La prière est la respiration pour notre âme. Elle est une rencontre personnelle avec Jésus-Christ, fondée sur l’amour réciproque. Je L’écoute et Il m’écoute. S’il n’a pas le cœur tourné vers le Seigneur, l’homme reste insatisfait et asséché. La prière répond à une exigence fondamentale de notre vie.

Le jeûne que pratique l’Église signifie son union au Christ dans le mystère de sa mort et de sa mise au tombeau. Il est un jeûne d’attente, de vigilance, de joyeuse et confiante préparation à la rencontre du Christ ressuscité. Il permet de se centrer sur l’essentiel dans la privation de nourriture et de boisson, de télévision ou de toute autre forme de plaisir. Le jeûne nous aide à grandir dans la liberté vis-à-vis des biens matériels qui parfois nous asservissent.

Le partage ou l’aumône est la sortie de soi-même. C’est l’ouverture à l’autre, la rencontre avec les personnes en situation de fragilité. En fait, il s’agit d’expérimenter comment « ouvrir la porte de notre cœur à l’autre car toute personne est un don, autant notre voisin que le pauvre que nous ne connaissons pas. Le Carême est un temps propice pour ouvrir la porte à ceux qui sont dans le besoin et reconnaître en eux le visage du Christ….. Toute vie qui vient à notre rencontre est un don et mérite accueil, respect, amour » Pape François

 

Pour un bon cheminement personnel, et communautaire, nous vous proposons de vivre les dimanches autrement pendant le carême autour des thèmes : « Fraternité en Christ, dépendant les uns des autres », « la rencontre fraternelle, un risque », « le pardon construit la fraternité« , « l’Eucharistie, sacrement de fraternité ». Une soirée carême est prévue le 22 mars à Basse-Goulaine de même qu’une célébration de pardon le 3 avril. Pour poursuivre la belle expérience des Équipes Fraternelles de Foi, nous vous invitons à vous mettre en petits groupes de partage. Des supports seront mis à votre disposition pour vous accompagner. Vous trouverez plusieurs autres propositions qui chaque jour nous aiderons à vivre un carême dynamique et joyeux.

 

Je vous souhaite bon Carême et que la joie de Pâques nous gagne pleinement.

 

 

Père AUBIN LEGBODJOU